Disipline

Nous pouvons enseigner toutes ces disciplines car nous les pratiquons régulièrement avec nos chiens.
Ces cours sont accessibles à toute personne quelque soit son niveau ou son ambition. Le fait de vouloir faire de la compétition n'est pas obligatoire et surtout n'est pas le seul aboutissement du sport canin !

L'obéissance

Obeissance

L'obéissance de base est l'éducation que tout chien est sensé connaître. Il doit savoir revenir au rappel, marcher en laisse sans tirer, être socialisé et exécuter différents ordres. Cependant il n'y a pas besoin de précision ni de vitesse, le fait que le chien obéisse est suffisant.
Toutefois, l'obéissance de concours est beaucoup plus stricte. Il sera jugé l'attitude joyeuse du chien, la rapidité d'exécution des exercices, la précision,... Il y a différents exercices comme le assis, le couché, le debout, la marche avec et sans laisse, les ordres à distances et bien d'autres encore...
Cette discipline est praticable par les chiens de toutes les races et tous les âges.

 

L'agility

AgilityL'école ouvre ce cours à toutes et à tous. Que les bipèdes puissent courir ou non, que les quadrupèdes aient quelques soucis de motricité ou non, votre monitrice adaptera la séance afin que chacun y prenne son pied ou sa patte !
C'est une discipline qui est accessible à une grande partie des chiens. Il ne faut toutefois pas commencer avec un chiot, car la sollicitation des sauts peut être très mauvaise pour sa croissance. Vers 6 mois, selon les races, il est possible d'envisager le début de quelques exercices. Son but est de faire aborder divers obstacles au chien tout en lui imposant certaines règles de franchissement.
C'est un jeu sportif et éducatif qui nécessite d'avoir une bonne éducation de base avec son chien afin de pouvoir le diriger correctement tout au long du parcours. En effet, aux suites de l'apprentissage, le conducteur doit être capable de diriger son chien aux moyens de gestes et d'ordres vocaux.
Dans le cadre de la compétition, il y a diverses catégories afin que les chiens soient évalués en fonction de leur taille.

Le pistage

PistageC'est une discipline qui utilise le flair du chien « nez au sol » et qui permet au chien formé de suivre la trace d'une personne. Il va reproduire le chemin exact en sentant chacune des traces de pas et comme en quête d'objet il va pouvoir désigner les objets que la personne aurait égarés en cours de route. En concours, seuls des objets doivent être retrouvés. Pour les chiens de police, le but est de retrouver le disparu ou le cambrioleur.
Cette discipline est praticable par les chiens de toutes les races et tous les âges.

Le sanitaire

SanitaireLe chien formé sera capable de retrouver une personne disparue dans une forêt, en plaine ou encore dans la montage, que ce soit en de jour ou de nuit.
C'est long travail qui nécessite une excellente obéissance à distance et le chien ne doit pas chasser car il n'est pas rare de croiser un gibier dans la forêt. Il doit être capable de franchir divers obstacles naturels comme des arbres couchés, des rivières, des ronces, des buissons,...
Le conducteur doit « habiller » son chien en lui mettant une chabraque afin qu'il soit repérable pour les chasseurs et rassurant pour les blessés. Pour le chien de sauvetage il est même conseillé de lui mettre une petite clochette, ainsi le conducteur, à défaut de voir son chien, peut l'entendre. Ce n'est pas autorisé pour le chien de concours.
Il y a deux façons pour le chien d'annoncer à son conducteur qu'il a trouvé une personne. La première est de rester vers « le disparu » et d'aboyer en continu jusqu'à ce que le conducteur arrive. La deuxième, le chien prend le témoin qui est pendu à son cou et l'apporte au conducteur, puis il retourne montrer le blessé à son conducteur.
Cette discipline n'est pas praticable par tous les chiens. Il faut un animal endurant et sportif comme le berger belge, le labrador, le berger allemand,... Que le chien ne soit pas chasseur et que le binôme soit en excellente condition physique.

La quête d'objet

QueteLa quête d'objet est une discipline qui permet au chien de retrouver au sol par le biais du flair un objet, même de très petite taille. Le chien travaille le « nez en l'air ».
Généralement on utilise une ligne médiane (centrale) et le chien est basculé d'un côté à l'autre sans arrêt (un peu comme en zigzag). Dès qu'il trouve un objet, il peut soit le ramener, soit le désigner assis, debout ou couché. L'option de la désignation est la plus conseillée, surtout pour les chiens d'utilité. Car si le chien trouve un objet tranchant, il ne risque pas de se couper ou encore, s'il trouve un objet fragile il ne risque pas de le casser en le portant. Cette discipline est praticable par les chiens de toutes les races et tous les âges.

Clicker

Nouvelle approche de communication avec votre chien, encourageant la prise d'initiative, basée sur des expériences scientifiques, dont, notamment, la théorie du « réflexe conditionné » de PAVLOV. Il est possible de travailler au clicker avec pratiquement tous les animaux. 
L'entraînement au clicker permet de travailler avec n'importe quelle race de chien, à tout âge et quel que soit son niveau de connaissances. Il n'est jamais trop tard pour commencer...il suffit d'y croire et de s'en donner les moyens !
Le clicker vous apprend à connaître votre chien, à l'observer et le comprendre. 
Avec le clicker, vous pouvez construire n'importe quel exercice mais aussi résoudre des problèmes de comportement.

News & Mises à jour

Livre d'Or

Coucou tata Lol...